Les Francais n'ont plus les moyens de se soigner - Envoyé spécial 24 mai 2012

Cette année, chaque Français a dépensé en moyenne 665 euros pour se soigner contre 571 euros quatre ans plus tôt. Le coût de la santé a augmenté près de deux fois plus vite que les revenus. A tel point qu'un tiers des Français renoncerait aujourd'hui à certains soins, faute de moyens. Leurs sacrifices concernent principalement les soins dentaires et les lunettes, mais pas seulement : opérations ajournées, maladies mal soignées ou avec les moyens du bord... Ces Français qui retardent ou qui renoncent aux soins sont bien souvent dans un entre-deux : trop "riches" pour être aidés, trop pauvres pour avancer leurs consultations. Et l'augmentation des tarifs des mutuelles n'arrange rien : 8 % de hausse chaque année. En cinq ans, les cotisations annuelles des complémentaires "santé", ont grimpé de... 125 euros ! Certaines familles finissent même par y renoncer, et ne peuvent plus compter que sur les remboursements de la Sécurité sociale pour faire face à leurs frais de santé. D'autres doivent se résoudre à emprunter, pour pouvoir payer leurs factures d'hôpital. Au point que le Crédit municipal de Paris, le célèbre Mont-de-Piété, a même mis en place des micro-crédits pour rembourser leurs frais de santé. Qui sont ces Français qui renoncent aux soins ? Quels sont les obstacles qui les empêchent de se soigner ? Quelles solutions peuvent-ils trouver avant qu'il ne soit trop tard ? Et qui profite de la privatisation lente, mais certaine, de notre système de santé ?"

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

Les Francais n'ont plus moyens de se soigner Envoyé spécial

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×